Les cours de musique avec la Covid 19

Depuis bientôt un an maintenant, le monde a été frappé par ce virus qui nous oblige à revoir notre façon de vivre. Dans cette façon de vivre, la musique est fortement touchée.
Comment apprendre la musique quand on est restreint par le toucher et le port d’un masque ?

Des instruments plus ou moins à risque

Dans les nombreux instruments, certains ont la chance de pouvoir être facilement manipulés et nettoyés. On retrouve par exemple le piano dont on pourra nettoyer les touches avec de l’alcool, le violon dont des lingettes testées par un luthier ont montré leur respect du vernis et des cordes tout en désinfectant l’instrument, cela s’applique pour les autres instruments à cordes tel que les violoncelles, la guitare…
Mais qu’en est t’il des instruments à vent ? Ceux dont on redoute le flux d’air gorgé de particules…
On retrouve par exemple les flûtes traversières, dont le souffle envoie particulièrement loin l’air de son musicien. Les écoles de musique sont à ce jour nombreuse à adopter la stratégie de la distance entre élève et professeur, ou encore la vitre de plexiglas.
Le port du masque est tout bonnement impossible. Essayez déjà de souffler dans une flûte sans les lèvres !
On retrouve un tout autre instrument dont le port du masque est compliqué : le chant.
Impossible de voir la bouche, l’articulation, ou de respirer correctement. La distanciation reste la seule solution, quand les locaux s’y prêtent.
Certaines entreprises ont inventé le masque transparent, mais qu’en est-il niveau respiration ? Je n’ai pas eu l’occasion de tester pour vous le dire.

Les solutions Covid à ce jour

A ce jour, les protocoles sont aussi nombreux que les écoles de musique. Chacune à le sien. On retrouve parmi les éléments mis en place :
La distanciation
Le masque
La vitre de plexiglas
La visière
L’ aération de salle par fenêtre ouverte (oups l’hiver…)